Qu'est ce que le Cloud Privé ?

24 novembre 2017/Charlotte Petyt

Beaucoup plus ambitieuse que la déclinaison publique du Cloud, cet hébergement Cloud permet à une entreprise de gérer elle-même ses besoins importants en calcul et en stockage et de mieux sécuriser ses données. Une option motivée par la volonté de se concentrer sur l’innovation plutôt que sur la gestion de l’environnement.

Qu'est ce qu'un Cloud Privé ?

Le Cloud Privé repose sur l’individualisation des ressources et des services. Chaque client bénéficie d'une infrastructure qui lui est dédiée.  On distingue 2 Cloud Privés : Interne et Externe.

Le Cloud Privé Interne revient pour l'entreprise à investir dans une infrastructure qui lui est propre (On Premise) et de la mettre en libre service auprès de ses utilisateurs et des services métiers.

Le Cloud Privé Externe signifie que cette infrastructure est hébergée en dehors de l'entreprise par un fournisseur de service.

La finalité et les problématiques ne sont pas les mêmes. Avec le Cloud privé interne, l’entreprise entend parfaitement maîtriser son infrastructure de bout en bout (ressources énergétiques, ressources matérielles, etc...). Il s’agit très souvent d’une extension d’un datacenter traditionnel, optimisée pour fournir la capacité de stockage et la puissance de traitement nécessaires à diverses fonctions.

Avec un Cloud Privé externe, chaque client accède à son environnement via des réseaux sécurisés (VPN) et ne se prive pas d’exploiter les atouts du Cloud public pour des besoins ponctuels.

Bien que l’adoption du Cloud public va s’accentuer, le cabinet Gartner estime que le Cloud privé attirera également de nombreuses organisations séduites par les bénéfices qu’il procure.

Les avantages du Cloud Privé

  • Du sur-mesure pour répondre à des contraintes spécifiques

Même si les offres de Cloud public proposent une large palette de services, le Cloud privé est mieux adapté à certaines contraintes métiers. Cet environnement sur-mesure permet de prendre en compte toutes sortes de contraintes, comme par exemple :

  • Le système de licensing imposé par certains éditeurs : Même si c'est de moins en moins le cas, certains éditeurs ne disposent pas de modèle de licencing adapté à des environnements de Cloud Public ou ne permettent pas la réutilisation de licences existantes sur le Cloud public. Pour éviter un nouvel investissement, l'entreprise fait donc le choix du Cloud Privé. 
  • La reprise des environnements existants : Certaines applications ne sont pas éligibles pour tourner sur du Cloud Public et restent souvent indispensables. L'entreprise a donc la possible de maintenir ces environnements grâce au Cloud Privé.
  • Un contrôle total sur la sécurité des données

La configuration du matériel, des unités de stockage et du réseau est définie de façon à répondre précisément aux cahiers des charges des responsables de la sécurité informatique et aux contraintes de conformité de son secteur d’activité (santé, énergie...). Parmi les préconisations, il y a notamment l’isolement des informations et de l’infrastructure sous-jacente. Enfin, l’entreprise garde un contrôle total de ses données.

  • Des performances plus élevées

Le côté sur-mesure du Cloud Privé permet à l'entreprise de choisir spécifiquement le matériel sur lequel va reposer son infrastructure et d'aller chercher un niveau élévé de performance pour répondre aux contraintes métiers.

Les limites du Cloud Privé

  • Des investissements conséquents

Bien que la virtualisation soit la clé de la mise en œuvre d’un Cloud privé car elle permet d’économiser sur les coûts en utilisant l’infrastructure matérielle existante, l’entreprise sera amenée à investir dans des ressources (matérielles et logicielles). Pour gagner en agilité et répondre aux demandes des utilisateurs internes, elle devra mettre en oeuvre des solutions de Self Service et de Provisionning automatique qui représentent souvent de lourds investissements.

L’entreprise a aussi la possibilité de rationaliser ses coûts en transformant ses investissements CAPEX en dépenses d’exploitations OPEX.

  • Un service informatique très sollicité

L’entreprise doit relever un défi majeur : être capable de prévoir comment tous les composants vont pouvoir s’assembler. Un plan d’évolution bien pensé s’avère donc indispensable. Par ailleurs, le service informatique devra superviser cette infrastructure : maintenance énergétique, climatisation, mise à jour des logiciels et des systèmes d’exploitation, déploiement et configuration de solutions de cybersécurité…

Ces tâches peuvent être déléguées à un fournisseur de service afin de permettre au service informatique de se concentrer sur son coeur de métier et ses utilisateurs. 

  • Des ressources (potentiellement) non extensibles

Des limitations du matériel physique et un manque de place pourraient entraîner un plafonnement des capacités. Dans ce cas, l’entreprise pourrait s’appuyer sur un Cloud hybride afin de gagner en scalabilité et de consommer des ressources à l'usage sur des environnements de Cloud Public.

Destiné principalement aux grandes entreprises, un Cloud privé représente donc un élément-clé dans une stratégie digitale visant à accentuer le savoir-faire et l’innovation.

Découvrez comment Norauto a fait évoluer sa plateforme e-commerce pour accélérer ses projets Web.

Charlotte Petyt
À propos de Charlotte Petyt : Charlotte est ce qu’on appelle « une passionnée de Cloud ». Ce qui l’anime, c’est la compréhension des problématiques des entreprises autour de la transformation digitale et l’évolution du marché du Cloud. Depuis 5 ans, elle travaille sur l’évolution des produits Scalair et de son outil de supervision : le CS Manager.

À lire ensuite

Le Cloud Hybride : la solution idéale ?

Cette option est présentée comme le meilleur des deux mondes (Clouds privé et public). Elle permet en effet...

3 méthodes pour migrer vers le Cloud

Les trois principales solutions pour la migration dans le Cloud

cloudprivepublic-moinscher.jpg

Cloud public vs Cloud privé : quel est le moins cher ?

Focalisées sur la réduction des coûts, de nombreuses entreprises sont convaincues des avantages du Cloud public....