5 Questions essentielles avant de migrer vers le Cloud

6 novembre 2017/Charlotte Petyt

Le Cloud s’impose comme un ensemble de technologies capables de renforcer votre transformation numérique. Tentant !? Oui, mais cette migration ne doit pas se faire dans la précipitation.

Sous prétexte de profiter des solutions innovantes, on aurait tendance à tout migrer d’un seul coup. C’est une erreur qui peut coûter cher... Il est fondamental d'établir un plan d’évolution indiquant les étapes à mener à bien, leur ordre de mise en œuvre, leurs interdépendances, les obstacles potentiels et les moyens d'y remédier, le financement, etc.

#1 - Quels sont mes objectifs ?

objectif migration cloud

Il s'agit de définir ses priorités pour pouvoir envisager cette mutation de manière évolutive.

Quels sont mes besoins majeurs : Devenir plus flexible ? Sécuriser mes données, automatiser certaines tâches afin de me concentrer sur mon cœur de métier ? Tirer profit de technologies innovantes ?

Une fois ces objectifs prioritaires définis, il est conseillé de commencer par les charges de travail les moins stratégiques, et d’aller progressivement vers les plus lourdes.

Cette montée en puissance par paliers permet de vérifier précisément les performances du Cloud retenu et de constater la réactivité du prestataire en cas de dysfonctionnement ou d’infection virale par exemple.

#2 - Toutes mes applications et licences sont-elles éligibles dans le Cloud ?

mes applications éligibles au cloud

Non. Il y a trois catégories qui doivent être exclues d’une migration dans le Cloud :

  • Les applications métiers extrêmement spécialisées qui ne pourraient pas être optimisées dans le Cloud ;
  • Les bases de données qui doivent être « cloisonnées » du reste de l’environnement informatique pour des motifs juridiques ou réglementaires ;
  • Les applications écrites (et dont les performances ont été optimisées) spécifiquement pour certaines architectures système.

Avant de tout basculer dans le Cloud, il est également indispensable de :

  • Repérer les obsolescences ;
  • S'assurer qu’il existe toujours de la documentation ou du personnel compétent pour des applications spécifiques et déterminantes.

Reste enfin la problématique des licences acquises en mode « on premise » et qui sont liées soit aux métiers, soit à des ressources. Comment composer avec la migration ?

  • Vous les classer en perte et profits ;
  • Vous les convertissez en mode Cloud : c’est le concept de « Licence mobility » proposé par les grands éditeurs ;
  • Vous les revendez : Il existe un marché de l'occasion pour les logiciels. Attention, il y a toutefois des conditions à respecter selon les éditeurs.

#3 - Est-ce que je maîtrise mon existant ?

connaitre mon existant avant migration

L’interopérabilité de la solution envisagée avec l’existant et l’accès aux données sont-ils optimisés ? En intégrant le Cloud au SI, la politique de sécurité informatique de l’entreprise doit évoluer.

Les connexions des terminaux mobiles et des capteurs se connectant à la plateforme en ligne sont-elles toutes bien identifiées et sécurisées ? Si des données confidentielles sont transférées dans le Cloud, quelles protections doivent être déployées (quel VPN retenir par exemple) ?

Cette analyse des risques liés au Cloud implique de disposer d’une cartographie précise de son architecture réseau. Seule une vision à 360° permet de vérifier l’étanchéité des serveurs « sensibles », qui stockent des informations critiques.

#4 - Quel est le niveau de performance de mon environnement ?

niveau de performance de mon infrastructure

Il est essentiel de connaitre les niveaux de performance attendus par vos applications afin de pouvoir de définir le bon Cloud.

Il ne faut pas se fier uniquement aux paramètres de vCPU, vRAM et vDISK des instances car ils peuvent varier d'un cloud à l'autre. 

Voici quelques indicateurs à connaître :

  • Métriques CPU : Fréquence demandée, IO wait, CPU ready.
  • Métriques RAM : Consommation, Swap, Ballooning.
  • Métriques DISK : IOPS, Read latency, Write latency, Throughput read,  Throughput write.
  • Métriques NETWORK : Input usage, Output usage.

L'analyse de ces indicateurs permet de définir le bon Cloud ainsi que le type d'instance nécessaire à déployer.

Scalair propose régulièrement des audits afin d'avoir une vue complète sur son infrastructure.

#5- Est-ce que je dispose de toutes les compétences en interne ?

compétences migration cloud

En migrant vers le Cloud, l’entreprise s’organise dorénavant autour d’un modèle. Il faut appréhender entre autres, sa consommation à la demande, le déport de la gestion de l’infrastructure, le support et la sécurité des flux.

Autant de défis qui sont moins liés aux aspects technologiques qu’aux compétences du personnel et aux relations entre l’entreprise et l’équipe informatique. Disposez-vous des ressources humaines nécessaires pour la mise en application de ce nouveau modèle de gestion ?

Cette dernière question confirme que la migration peut être complexe. Il est donc judicieux de s’appuyer sur l’expérience et les certifications d’un partenaire (fournisseur dans le cloud ou intégrateur). Il sera capable de vous orienter vers les solutions les mieux adaptées et vous accompagner dans cette nouvelle gouvernance des données.

Renforcer sa reprise d'activité grâce au Cloud

Charlotte Petyt
À propos de Charlotte Petyt : Charlotte est ce qu’on appelle « une passionnée de Cloud ». Ce qui l’anime, c’est la compréhension des problématiques des entreprises autour de la transformation digitale et l’évolution du marché du Cloud. Depuis 5 ans, elle travaille sur l’évolution des produits Scalair et de son outil de supervision : le CS Manager.

À lire ensuite

5 Questions essentielles avant de migrer vers le Cloud

Le Cloud s’impose comme un ensemble de technologies capables de renforcer votre transformation numérique....

A quoi sert un VPN ?

La sécurisation des échanges de données sensibles entre une entreprise et des tiers ou le téléchargement de...

Qui sont les principaux fournisseurs de cloud public ?

Majoritairement américains, ils sont positionnés sur deux segments : les services d’infrastructure IT à la...