Transformation numérique : une roadmap pour être sur la bonne voie

10 avril 2020/Emilie Ravet

Adapter son entreprise aux évolutions de ses marchés a toujours été une priorité. Avec la démocratisation des outils numériques (dont l’automatisation) et des services dans le cloud, les opportunités pour devenir plus efficace sont nombreuses. Encore faut-il esquiver les obstacles…

 

La transformation numérique n’est ni plus ni moins qu’un renforcement de l’informatisation entamée il y a déjà des décennies. Rappelons à ce sujet que l’automatisation n’est pas apparue récemment. À la fin des années 60, elle a d'abord été utilisée pour automatiser la production physique.

Mais les évolutions étaient lentes. Ce n’est plus le cas avec les nouvelles technologies et le cloud. Tout va très vite, voire trop vite, pour de nombreuses organisations.

Il est donc nécessaire d’établir une roadmap afin de suivre la bonne route et adopter une approche fondée sur le client et les utilisateurs (c’est-à-dire les collaborateurs). Différentes étapes permettent de relever ce défi.

Premièrement, les différents membres de la direction doivent avoir compris les nouveaux enjeux de la transformation numérique, ses contraintes et ses avantages. Une petite équipe doit être constituée pour gérer cette stratégie avec des objectifs clairs et réalisables.

Sans ces préambules, ils ne seront pas incités à déployer les ressources humaines et financières pour relever ce challenge.

 

Rationaliser l’IT pour une meilleure efficacité

Deuxièmement, il est important de communiquer auprès des différents métiers. Tous sont concernés. Pas des discours abscons, mais des explications concrètes sur l’intérêt d’utiliser de nouveaux outils et usages.

La transformation numérique ne doit pas être vue par les collaborateurs comme un moyen détourné de supprimer des emplois. Par exemple, l’objectif de l'automatisation est avant tout d'éliminer les tâches répétitives et chronophages qui ne présentent aucune valeur ajoutée.

Troisième point important : l’évolution des mentalités. Selon des études menées par le cabinet McKinsey, la transformation numérique exige des changements culturels et comportementaux tels que la prise de risques calculés, une collaboration accrue entre les métiers et une orientation client.

Enfin, il faut rationaliser l'IT en optimisant le portefeuille d'applications et en atténuant les risques technologiques. De nombreuses entreprises empilent les solutions logicielles ou les services dans le cloud.

 

Résultat, leur SI devient ingérable à cause d’une complexité excessive et, finalement, contre-productive. Sans parler des coûts inutiles…  Trop, c’est trop !


Emilie Ravet
À propos de Emilie Ravet : Emilie est responsable Marketing en charge de la publication des articles du blog.

À lire ensuite

Comment adapter sa politique de sécurité dans un workspace hybride

La pandémie a obligé les entreprises à mettre en place des accès distants. La priorité a été principalement...

Stockage : quelle est la meilleure solution ?

Le stockage de fichiers, de blocs et d'objets sont les trois principaux types de stockage de données...

Le modèle de plateforme rend les équipes d'application plus efficaces

Les pratiques DevOps conduisent à une meilleure performance et de meilleurs résultats organisationnels. Mais les...