Transformation digitale : 5 clés pour relever ce défi

10 juin 2020/Emilie Ravet

Le parcours menant à la transformation numérique est loin d'être facile. Mais les freins ne sont pas uniquement techniques ou financiers. Il y a aussi des résistances au changement, à commencer par beaucoup de dirigeants d’entreprises. Une mise à plat des méthodes travail est un préambule indispensable avant de déployer de nouveaux outils numériques.

 

Un changement de technologies et de culture peut vite devenir un parcours du combattant. Au sortir de cette période de confinement, beaucoup d’entreprises tentent de remonter la pente après des semaines en « mode dégradé ». Différentes mesures doivent être mises en place afin de renforcer la résilience de son activité et améliorer ses performances.

1 - Soyez ouvert

La période de confinement a mis à mal certains acquis et en particulier les méthodes de travail. L’intégration croissante du télétravail implique de mettre en place de nouvelles méthodes.

Or, la plupart des organisations n'accordent pas la priorité à une culture « ouverte » sur le lieu de travail et présentent des traits communs :

  • Une chaîne de décisions majoritairement top-down qui alourdit les processus de mise en œuvre et s’oppose, pour partie, à la volonté de généralisation d’un management participatif.
  • La lourdeur des strates hiérarchiques, privilégiant encore trop souvent le statut à la compétence, qui met en échec de nombreux projets qui requièrent agilité et fluidité.
  • Un fonctionnement en silo, qui limite les efforts entrepris pour développer la transversalité et la coopération.

 

Il apparait de plus en plus important de solliciter les réactions des membres de votre équipe, de faire preuve d'ouverture et de volonté de les accepter. Il est nécessaire de favoriser l’innovation collaborative et de mettre en relation des compétences au profit d’un objectif commun éphémère.

 

Cette nouvelle attitude sera appréciée pour entamer ou accélérer sa transformation numérique.

2 - Soyez attentif

Il est important de penser constamment aux objectifs que vous essayez d'atteindre, d’évaluer vos progrès vers ces résultats et de changer de cap si nécessaire. La transparence dans les décisions permet également de renforcer le moral des collaborateurs et la communication dans toute l'organisation.

 

Cela favorise également les équipes à donner leur avis.

3 - Soyez inclusif

Une main-d'œuvre diversifiée est une main-d'œuvre plus efficace. Selon un rapport de McKinsey, la diversité améliore le rendement financier. La diversité favorise la pensée et les idées inclusives, qui sont essentielles aujourd'hui.

 

Pour attirer et retenir les talents, il est important d’encourager la diversité et la pensée inclusive en favorisant des actions positives de la part des employés et même des fournisseurs. « L'art de la réussite consiste à savoir s'entourer des meilleurs », rappelait John Fitzgerald Kennedy.

4 - Acceptez l'échec

L'échec est encore mal vu en France. Dans d’autres pays, comme les États-Unis, c’est au contraire un signe de… progrès. Il montre que vous avez essayé de vous améliorer, ce qui conduit à un apprentissage positif en tant qu'organisation. « Le succès consiste à aller d'échecs en échecs sans perdre son enthousiasme », insistait Winston Churchill !

 

Insister sur le fait que « l'échec n'est pas une option » ne fera qu'entraîner des dépenses excessives en ressources et le non-respect des délais, car vos équipes s'enliseront dans un cycle d’importants efforts avec peu de changements.

5 - Célébrez le succès

Les collaborateurs qui ont le sentiment que leurs efforts et leurs réalisations ne sont pas reconnus - ou pire, qu'ils ne sont reconnus que lorsque quelque chose ne va pas - sont plus susceptibles d'être moins performants.

 

Il est donc important de célébrer les succès des employés au niveau individuel, de l'équipe, de l'organisation et de l'entreprise. Cela contribuera à encourager tout le monde à s’améliorer.

 

Ces cinq points montrent qu’un projet de transformation ne doit pas s’appuyer uniquement sur de nouveaux outils. L’humain reste le maillon essentiel de sa réussite. Sans un soutien des équipes, aucune solution digitale (même si elle est considérée comme performante) ne permettra d’améliorer ses performances.

 

Manager une équipe à l'ère numérique, et encore plus avec le confinement, ne recouvre donc plus les mêmes réalités.


Emilie Ravet
À propos de Emilie Ravet : Emilie est responsable Marketing en charge de la publication des articles du blog.

À lire ensuite

Scalair rejoint l'OVHcloud Partner Program en tant qu'Advanced Partner

 

À compter du 1er septembre 2020, Scalair devient officiellement partenaire d’OVHcloud, entreprise voisine...

C'est quoi le PaaS ?

Le PaaS, ou Platform-as-a-Service, est un modèle de cloud computing qui fournit aux clients une plateforme...

Comment préparer un plan de sauvegarde/restauration ?

La sauvegarde et la récupération après sinistre commencent par une étape : un plan. Différents processus peuvent...