Stockage Objet ou Stockage en bloc ?

5 novembre 2018/Charlotte Petyt

La question est récurrente : quelle solution de stockage est la mieux adaptée à mes différentes charges de travail et à mes données. Or, les volumes de données ne cessent d’augmenter... Le stockage en bloc et le stockage objet présentent chacun des avantages et quelques limites. À chaque entreprise de trouver le bon compromis.

Stocker ses données pour les sécuriser ou les analyser est indispensable. Cela devient même « obligatoire » pour deux raisons principales. Premièrement,  pour respecter notamment le Règlement général sur la protection des données à caractère personnel (RGPD) en mettant en place du chiffrement et de l’anonymisation.

Deuxièmement, pour être plus performant et innovant que ses concurrents en s’appuyant sur les technologies Big data et d’Intelligence artificielle pour prédire notamment les tendances.

Le stockage est donc nécessaire. Oui, mais quelles solutions retenir ? En réalité, il n’y en pas qu’une, mais plusieurs. L’objet de cet article n’est pas d’aborder la problématique des baies de stockage vieillissantes ou encore de l’automatisation du stockage. Il s’agit de comparer le stockage objet avec le stockage en blocs.

Le stockage en bloc (ou File Object) est couramment utilisé pour la plupart des applications. Les périphériques de stockage en bloc (SAN, iSCSI, disques locaux) sont généralement formatés avec un système de fichiers comme FAT32, NTFS, EXT3 et EXT4.

Appelé également stockage basé sur les objets, le stockage d’objets est un terme général faisant référence à la façon dont nous organisons et travaillons avec les unités de stockage, appelées objets.

Chaque objet contient trois éléments :

  • Les données elles-mêmes et dans leur diversité;
  • Les métadonnées qui contiennent des informations contextuelles sur ce que sont les données, leurs finalités, leur confidentialité ou toute autre information pertinente pour le traitement des informations;
  • Un identificateur unique à l’échelle mondiale. Il s’agit d’une adresse donnée à l’objet afin qu’il puisse être retrouvé sur un système réparti.

Avantages du stockage en bloc

Ces dispositifs offrent une capacité de stockage brute de taille fixe. Chaque volume peut être traité comme un lecteur de disque indépendant et contrôlé par un système d’exploitation de serveur externe. Ce dispositif de bloc peut être monté par le système d’exploitation invité comme s’il s’agissait d’un disque physique.

Limites du stockage en bloc

Les volumes ne sont accessibles que lorsqu’ils sont connectés à un système d’exploitation. Par ailleurs, les fichiers sont divisés en blocs de données de taille égale. Chacun dispose de sa propre adresse, mais sans information supplémentaire (métadonnées) pour fournir plus de contexte.

Avantages du stockage objet

Le stockage Objet est idéal pour le stockage de photos, de vidéos, des fichiers journaux et d’autres données non structurées et qui sont principalement lues et rarement modifiées. Il est possible d’accéder aux données et aux métadonnées via des API ou un navigateur en https (plus sécurisé qu’avec une connexion en http...).

Par ailleurs, il n’y a pas de limite sur le type ou la quantité de métadonnées, ce qui rend le stockage d’objets puissant et personnalisable. Très pratique, les métadonnées peuvent inclure n’importe quoi, de la classification de sécurité du fichier dans l’objet jusqu’à l’importance de l’application associée à l’information.

Il est possible de répliquer les données sur différents data centers. Un gage supplémentaire de sécurité en cas de défaillance d’un nœud.

Limites du stockage objet

Cette solution ne vous donne généralement pas la possibilité d’éditer incrémentielle ment une partie d’un fichier (comme le fait le stockage par blocs). Les objets doivent être manipulés comme une unité entière, ce qui nécessite l’accès à l’ensemble de l’objet, sa mise à jour, puis sa réécriture dans son intégralité. Par ailleurs, il ne divise pas les fichiers en blocs de données brutes.

Chaque solution présente des avantages et des inconvénients. Contrairement à une idée reçue, le stockage d’objets ne peut être considéré comme la réponse à tous vos problèmes. Parfois, le stockage en bloc est beaucoup mieux adapté.

Chaque entreprise doit placer le curseur au bon niveau afin de concilier évolutivité, résilience et performance. Sans oublier l’essentiel : prioriser ses données pour concentrer ses efforts et ses moyens (financiers, humaines et techniques) sur celles qui sont vitales à son activité.

Testez la système d'Object Storage de Scalair

Charlotte Petyt
À propos de Charlotte Petyt : Charlotte est ce qu’on appelle « une passionnée de Cloud ». Ce qui l’anime, c’est la compréhension des problématiques des entreprises autour de la transformation digitale et l’évolution du marché du Cloud. Depuis 5 ans, elle travaille sur l’évolution des produits Scalair et de son outil de supervision : le CS Manager.

À lire ensuite

automatisation-pourquoi-comment

Automatisation IT : Pourquoi et Comment ?

L’automatisation est devenue plus qu’une tendance, c’est devenu une nécessité. Pour trois raisons principales :...
stockageblocvsobjet

Stockage Objet ou Stockage en bloc ?

La question est récurrente : quelle solution de stockage est la mieux adaptée à mes différentes charges de...

convergence

Qu'est ce que l'hyperconvergence ?

Pour les responsables informatiques qui se lancent dans des projets de modernisation de leur data center ou de...