Le Stockage Objet, la révolution des infrastructures de stockage

26 avril 2018/Régis Carlier

Sur cette planète, chaque individu produit un nombre considérable de données numériques que les entreprises cherchent à stocker.

Certains analystes prédisent que nous ne sommes qu'au début d'une courbe exponentielle de production numérique et que cette production tend à s'accélérer.

 

évolution de la production de données

 

Avec l'explosion des objets connectés,  la production de données dans les années à venir devrait être multipliée par 50, comme en témoigne cette étude.

De nouveaux systèmes de stockage, comme l'object storage, vont donc s'imposer en tant que solution permettant de gérer ces données. le stockage objet fait partie des nouvelles tendances. Mais savez- vous comment ça fonctionne ?

Qu'est ce que le Stockage Objet ?

Le Stockage Objet (ou Object Storage en anglais) permet de gérer de très grands volumes de données non structurées. Le système est basé sur des objets et des métadonnées. 

Contrairement aux systèmes traditionnels, le système se base sur des objets plutôt que sur des blocs. Dans le mode Bloc, le fichier était divisé en plusieurs blocs et chaque bloc avait sa propre adresse. Dans le mode objet, chaque fichier correspond à un objet auquel on associe un chemin d'accès (une adresse) et un identifiant unique, puis ils sont stockés dans un espace d’adressage linéaire permettant de rendre le système évolutif et scalable.

Un objet est composé de :

  • La donnée
  • Un identifiant unique : Cet identifiant correspond au chemin d'accès de la donnée. L'utilisateur dispose donc d'une base de référence unique quel que soit l'endroit où se trouve son objet.
  • Des métadonnées : Il s'agit des informations liées au contexte de l'objet comme le type de données (vidéo, fichier, etc...), sa structure, etc...  Ces métadonnées permettent de faire le lien entre plusieurs objets qui comportent ces mêmes métadonnées.

ObjectvsFile.png

Quels sont les avantages du Stockage Objet?

Le coût est l'une des premières motivations. Le volume de données tend à croître de manière exponentielle, les entreprises stockent de plus en plus de données. Les systèmes NAS/SAN ne sont pas toujours adaptés d'un point de vue financier pour gérer de très grands volumes de données.

Avec le Stockage en mode objet, on peut créer des espaces de stockage capables de gérer des Petabytes à partir de serveurs ultra denses à moindre coût. Le système d'écriture, lecture et les mécanismes de redondances sont entièrement gérés par le logiciel de stockage. De plus, il est possible de mixer des serveurs de marques différentes, ce qui permet d'optimiser les achats de serveurs en fonction du marché.

La Scalabilité des environnements. Les systèmes de stockage basés sur le Stockage en mode objet sont facilement scalables. Côté utilisateur qui intégre ce système dstockage, tout est transparent. Il communique avec le système au travers d'APIs RESTful, comme le standard du marché : S3. Côté Administration, il suffit de gérer l'évolution, la capacité de stockage du système et d'ajouter des serveurs au fur et à mesure des besoins. Ces serveurs sont alors pris en compte de manière automatique sans remise en cause du système.

La possibilité d'interagir via des API. Généralement, les systèmes de stockage en mode objet possèdent des API qui permettent à un développeur d'applications d'interagir aisément avec le système via des commandes simples (PUT/GET/DELETE). L'intégration se fait donc simplement et le développeur n'a plus besoin de remettre en cause l'architecture de stockage. Celle-ci évolue de manière transparente.

Quels sont les usages adaptés à ce système ?

Ces systèmes sont idéaux pour stocker des données dites non structurées. Il s'agit notamment des données qui sont rarement modifées contrairement aux données dites transactionnelles qui sont constamment modifiées, comme les bases de données. Quelques exemples de données non structurées :

  • Des données statiques provenant du web (images, vidéos, mail, etc... ).
  • Des données de sauvegardes
  • Des systèmes d'archivages

Avec les nouveaux usages, ces données auront tendance à croître de manière exponentielle. Le Stockage Objet n'est pas la réponse à tous les soucis de stockage mais il permet de résoudre de nombreux problèmes liés à l'accroissement du volume de données.

Testez la système d'Object Storage de Scalair

Régis Carlier
À propos de Régis Carlier : Depuis plus de 20 ans, ce qui a toujours passionné Régis, c’est la donnée ! Spécialiste du stockage et de la gestion de données et après un parcours chez différents intégrateurs et clients finaux, Régis a rejoint Scalair en 2015 en tant qu’expert Stockage.

À lire ensuite

protection-donnees-aws

3 mesures indispensables pour protéger ses données dans AWS

La moitié des entreprises qui utilisent le service de stockage cloud Amazon Web Services (AWS) S3 ont subi au...

virtual

Six types de virtualisation

Réduction des coûts, utilisation efficace des ressources, meilleure accessibilité, minimisation des risques......

Cloud-Panne

Cloud et Panne : Ne pas sous-estimer les risques

Même s’ils répondent à des critères précis et à des certifications, TIER notamment, les data centers ne sont pas...