PME : 4 raisons qui justifient une migration dans le Cloud

26 janvier 2017/Emilie Ravet

Face à la complexité des infrastructures et des technologies, il n'est pas toujours évident pour les PME de gérer leur système d'information au quotidien.  Les entreprises de taille moyenne ont rarement le temps d'investir beaucoup d'énergie dans la gestion d'infrastructure, d'applications et des utilisateurs.

Pourtant, elles ont les mêmes exigences que toutes les autres entreprises : Elles sont aussi dépendantes de leur système d'information et réclament autant d'agilité, de flexibilité et de sécurité pour accélérer leur croissance.  

Voici 5 raisons qui expliquent pourquoi les PME se lancent vers une migration dans le Cloud

1. Optimiser le budget informatique

C'est souvent l'une des premières raisons qui amène les entreprises de taille moyenne à mener une réflexion sur le passage dans le Cloud.

Avant l'apparition du Cloud, pour s'offrir une application de qualité et nécessaire à son business, l'entreprise devait investir dans l'achat de matériel, de logiciels mais aussi dans l'installation et la maintenance de la solution. Sans compter le besoin de renforcement de l'équipe informatique pour gérer l'ensemble de la chaîne avec des compétences spécifiques.

Avec le Cloud, l'entreprise souscrit à un abonnement qui comprend généralement le matériel, l'hébergement, l'application et une partie de son installation. Celui-ci propose en plus un système de paiement à l'usage, adaptant ainsi l'environnement à la croissance de l'entreprise. Il permet donc de réduire les dépenses liées aux mises à jour, au support et aux équipements, puisque ces paramètres sont pris en charge par le Cloud Provider.

Une chose est sûre, il est primordial de comparer ce qui est comparable. A cela, j'entends qu'il ne faut pas comparer l'achat d'un simple serveur à une machine virtuelle dans le Cloud par exemple, car cette dernière n'apporte pas le même service.

Pour comprendre comment le Cloud permet d'optimiser le budget informatique, vous trouverez tout dans cet article : Comment calculer le retour sur investissement du Cloud

2. Améliorer le travail des utilisateurs

Les utilisateurs sont de plus en plus exigeants avec l'outil informatique car il est devenu un outil quotidien indispensable. Ils ont donc tendance à solliciter de plus en plus le service IT.

Mais pour des raisons financières, il n'est pas toujours extensible. L'une des clés est de libérer du temps pour que le service informatique soit disponible pour les utilisateurs.

Le Cloud permet de se libérer de certaines tâches comme les pannes matérielles, les évolutions du matériel, la gestion de la salle informatique etc... pour se concentrer sur les applications-métiers et les utilisateurs.

Le métier du service informatique évolue, il devient plus proche du business que du matériel. Les responsables informatiques portent de plus en plus souvent la casquette de Chef de Projet pour piloter l'ensemble des contrats et assurer leur conformité.

3. Accèder à vos données quels que soient le lieu et le moment

L'entreprise peut accéder à ses données de manière sécurisée partout et à tout moment de la journée. Sauf si l'entreprise souhaite mettre des restrictions particulières pour des raisons de sécurité.

Les applications de type SaaS sont généralement accessibles depuis n'importe quel navigateur Web. Quant aux autres applications, il existe différentes solutions pour les rendre disponibles comme par exemple, le bureau virtuel ou la publication d'application.

4. Sécuriser les données de l'entreprise

Si la sécurité reste l'un des principaux freins à la migration vers le Cloud, ce n'est pas toujours justifié. 

La sauvegarde des données est critique pour l'entreprise et pourtant ce n'est pas toujours une priorité. Mal effectuée, elle peut faire perdre beaucoup d'argent à l'entreprise.  Les services Cloud permettent d'assurer de manière automatique la sauvegarde des systèmes et d'en superviser les éléments afin de garantir le patrimoine de l'entreprise.

D'autre part, les données et les applications bénéficient d'un environnement souvent plus sécurisé que celui de l'entreprise sur plusieurs points :

  • Sécurité de la salle informatique : Les centres de données disposent de systèmes de sécurité au niveau électrique, climatique, etc... Ils sont conçus pour faire face à de nombreux risques.
  • Sécurité de vos données et des applications :  Les Cloud Provider, comme Scalair, mettent en oeuvre des systèmes de redondances pour assurer un niveau de disponibilité minimum de 99,9% pouvant même aller jusqu'à 99,999%.
  • Une équipe de sécurité : La sécurité est un sujet complexe qui nécessite des expertises spécifiques qui ne sont pas toujours accessibles à l'entreprise.

Pour ces raisons, les environnements Cloud sont bien plus sécurisés que ceux de l'entreprise.

Alors, allez-vous migrer dans le Cloud ?

New Call-to-action

Emilie Ravet
À propos de Emilie Ravet : Emilie est responsable Marketing en charge de la publication des articles du blog.

À lire ensuite

Les atouts d'une approche hybride pour un Data Warehouse

Pendant des décennies, les entreprises se sont appuyées sur des Data Warehouse "classiques" pour consolider les...

Cloud-native, c’est quoi ?

Le cloud est de plus en plus utilisé. Paradoxalement, il est à l’origine de malentendus. Le Cloud revêt...

Observabilité cloud

La culture de livraison des logiciels évolue. Elle passe de la surveillance à l'observabilité. Celle-ci revêt...