5 Exemples d'utilisation de Cloud Hybride

3 avril 2018/Charlotte Petyt

Vous avez décidé de passer à l'hébergement cloud mais vous ne savez pas choisir entre Cloud Privé et Cloud Public. Mais avez vous pensé au Cloud Hybride ?

Ne manquez pas notre Webinar : 6 points clés à considérer avant de migrer vers le Cloud >> Inscription <<

Les nouveaux services, applications et développements voient de plus en plus le jour sur les environnements de Cloud Public. Mais pour les services existants dits « legacy », la compatibilité n’est pas toujours possible. C’est ici qu’intervient le Cloud Hybride.

Voici quelques exemples concrets :

Qu'est ce que le Cloud Hybride ?

Le Cloud, en définitive, c’est consommer son énergie numérique comme son énergie électrique : à l’usage.

Le Cloud Hybride est la combinaison des environnements Cloud Privé et Cloud Public qui permet de répondre à toutes les exigences de l'entreprise. Le Cloud Hybride peut aussi combiner des environnements IaaS, PaaS et SaaS.

Cloud hybride

Il y a plusieurs manières de déployer du Cloud Hybride, par exemple :

  • en s'appuyant sur différents fournisseurs de Cloud.
  • en s'appuyant sur un fournisseur unique qui propose ces 2 modèles.
  • en possédant son propre Cloud Privé et en souscrivant à un fournisseur de Cloud Hybride.

En résumé, Le Cloud Hybride consiste à allier la puissance quasi illimitée et en évolution continue du Cloud Public, avec la flexibilité et l’agilité du Cloud Privé.

1# Le système d'information et son legacy

On estime la durée de vie moyenne d'une application autour de 15 ans. Ce qui signifie que beaucoup d'entreprises possèdent des systèmes d'information dits "Legacy" : C'est le premier facteur qui va imposer le Cloud hybride.

Alors qu’un acteur agile pourra proposer d’intégrer dans ses datacenters via de l’ingénierie, des partenariats technologiques ou tout type d’infrastructures spécifiques (mainFrame, appliances, Robot, Bandothèques …), le Cloud public en sera totalement incapable. L’hybride permettra ici de profiter des avantages de chaque Cloud.

2# L'interconnexion et la latence

Dans le cas où l’usage de l’IT est distribué sur de nombreux sites via des réseaux privés, cet IT peut être centralisé au sein d'un ou plusieurs Datacenter, selon l'architecture choisie. Dans ce cadre, le Cloud Privé va pouvoir s'intégrer au sein des réseaux privés étendus des clients. Ce qui n'est pas toujours possible avec le Cloud Public.

Une approche avec le Cloud Hybride peut s'avérer très intéressante : Le cloud privé aura la gestion de collecte des différents réseaux LAN/WAN et les liens vers le Cloud Public. Cette situation va permettre de fluidifier le passage progressif le Cloud Public.

3# L'optimisation des budgets

Bien qu’en progression constante, les offres de Cloud Public n’ont pas encore trouvé toutes les optimisations nécessaires pour garantir les meilleurs prix pour tous les services. Par exemple, une base de données exigeante peut entrainer des centaines d’euros de facturation quotidienne sur un Cloud Public, alors qu'avec le Cloud Privé, il est possible d’obtenir le SLA attendu avec un budget beaucoup plus maitrisé. Un environnement hybride va permettre encore une fois de consommer les services, là où ils sont les plus optimisés.

4# La sécurisation et la localisation des données

Le manque de maitrise et de vision sur la sécurité et la position géographique des données est toujours le principal frein du Cloud Public. Or, les services utilisés par une entreprise n’exigent pas tous le même niveau de sécurité. Avec l’hybride, on consomme sur le Cloud Public, des services avec un niveau de confidentialité moins élevé (plateforme de test, nouveaux services, données chiffrées …) et on conserve en Cloud Privé, les contraintes de sécurité plus fortes (ERP, applications métiers, propriété intellectuelle…).

5# Débordement vers un Cloud Public

Certaines activités rencontrent des pics de charges ponctuels. Sur des environnements de Cloud Privé, il peut être difficile d'absorber des pics de charge. Pour apporter de l'elasticité et des ressources supplémentaires en cas de pic d'activité, l'utilisation du Cloud Public s'avère être une bonne solution pour absorber cette charge rapidement et à moindre coût.

 

Le cloud hybride est aujourd’hui l’étape intermédiaire, une sorte de passerelle vers la progression de la consommation des services en cloud public.

Alors, comment sera votre Cloud ?

Renforcer sa reprise d'activité grâce au Cloud

Charlotte Petyt
À propos de Charlotte Petyt : Charlotte est ce qu’on appelle « une passionnée de Cloud ». Ce qui l’anime, c’est la compréhension des problématiques des entreprises autour de la transformation digitale et l’évolution du marché du Cloud. Depuis 5 ans, elle travaille sur l’évolution des produits Scalair et de son outil de supervision : le CS Manager.

À lire ensuite

IaC-gestion-simple-environnement

Infrastructure as Code : une gestion plus simple des environnements

L'Infrastructure As Code simplifie l’administration de l’infrastructure IT. Le traitement ne s’appuie plus sur...

transfert-petaoctet

Comment transférer des petaoctets dans le Cloud ?

Convaincues par les bénéfices qu’elles peuvent tirer du cloud, des entreprises décident de migrer une partie...

automatisation-pour-tous

Pourquoi l'automatisation concerne toutes les entreprises ?

L’automatisation fournit la flexibilité nécessaire à l’évolution continue des Systèmes d’information. Grâce au...