4 raisons d'utiliser le Cloud dans la mise en place d'un PRA

2 février 2017/Emilie Ravet

Vous réfléchissez à remettre en cause votre Plan de reprise d'activité existant ou vous vous lancez dans la mise en place d'un PRA ?

L'association du PRA et du Cloud est souvent appelée le DRaaS, Disaster Recovery as a Service. Cette approche permet à de nombreuses entreprises de mettre en oeuvre rapidement et à moindre coût, un Plan de Reprise d'Activité.

Voici 4 raisons d'intégrer le Cloud dans votre réflexion.

#1 Optimiser les coûts de votre Plan d'activité

Avant l'apparition du Cloud, le Plan de Reprise d'Activité était un investissement important car il consistait à dupliquer l'environnement IT existant sur un autre site, utilisé uniquement en cas de sinistre.

L'entreprise devait donc :

  • Trouver des m² pour héberger son infrastructure de secours.
  • Investir dans des équipements secondaires peu sollicités.
  • Maintenir ces équipements avec l'aide d'une équipe et vérifier leur bon fonctionnement.

De ce fait, le PRA était souvent réservé à des entreprises dotées d'un niveau de criticité important.

Avec l'arrivé du Cloud, le PRA est devenu accessible à toutes les entreprises, notamment celles qui possèdent des infrastructures on-premise. 

Grâce au Cloud, il devient facile d'optimiser le coût grâce au paiement à l'usage. L'entreprise peut alors déporter ses données (Sauvegarde) dans un Cloud, en consommant du stockage dans la phase PRA OFF et utiliser des ressources virtuelles dans la phase PRA ON pour rédémarrer les services.

L'entreprise paie en fonction des sinistres qu'elle subit ou durant les tests de reprise d'activité.

L'utilisation d'un Cloud Public , Privé ou Hybride est possible selon le niveau de criticité des données et de la complexité de votre système d'information.

#2 Concentrer l'énergie de votre équipe sur l'organisation du PRA

Combien d'entreprises ont investi dans une infrastructure on-premise de secours sans jamais tester l'environnement ? La conséquence est un PRA inutilisable, car l'infrastructure de secours ne démarrera pas, en raison de problèmes techniques qui n'auront pas été anticipés.

Maintenir des infrastructures on-premise mobilisent vos équipes, qui préférent se concentrer sur les environnements de production plutôt que sur une infrastructure dormante. De plus, cette infrastructure dormante est distante du site principal et donc loin des équipes. Il y aura hélas toujours des priorités quotidiennes qui repousseront les déplacements sur ce site secondaire.

Le Cloud permet de s'affranchir des aspects matériels pour recentrer l'énergie de votre équipe sur l'organisation et les procédures du Plan de Reprise d'Activité plutôt que le maintien en condition opérationnelle du site secondaire.

#3 Disposer d'un site de secours toujours en adéquation avec le site primaire

Si votre entreprise est en croissance, votre infrastructure on-premise risque  d'évoluer par l'augmentation de ses capacités disques, serveurs, etc... Il est donc nécessaire de répercuter cette évolution sur le site de secours , ce qui n'est pas toujours évident pour des raisons financières, de temps, etc...

lors du renouvellement de votre infrastructure on-premise, le PRA en mode Cloud va s'adapter sans forcément être totalement remis en cause.

L'utilisation d'un Cloud permet de disposer des ressources nécessaires au moment du déclenchement de l'incident grâce au paiement à l'usage et des ressources disponibles chez le fournisseur Cloud.

#4 Préparer l'avenir et finir la rentabilisation de son infrastructure on-premise

Certaines entreprises ne sont pas toujours prêtes à aller vers le Cloud car leur infrastructure on-premise n'est pas encore rentabilisée.

Le PRA en mode Cloud permet donc à l'entreprise de faire un premier pas dans le cloud ; ainsi :

  • L'entreprise évite un investissement dans une infrastructure secondaire.
  • Le système d'information est prêt à démarrer directement dans le Cloud lorsque son infrastructure on-premise arrive en fin de vie.

Cette pratique permet d'aller rapidement dans le Cloud car l'ensemble du système est déjà prêt à redémarrer. De plus, l'entreprise réalise des économies sur la migration puisque celle-ci est déjà prête grâce au Plan de Reprise d'activité.

L'utilisation du Cloud s'avère bénéfique dans les projets de PRA. Cependant, avant de vous lancer dans un tel projet, il est primordial de respecter quelques règles et de déterminer vos objectifs.

Renforcer sa reprise d'activité grâce au Cloud

Emilie Ravet
À propos de Emilie Ravet : Emilie est responsable Marketing en charge de la publication des articles du blog.

À lire ensuite

protection-donnees-aws

3 mesures indispensables pour protéger ses données dans AWS

La moitié des entreprises qui utilisent le service de stockage cloud Amazon Web Services (AWS) S3 ont subi au...

virtual

Six types de virtualisation

Réduction des coûts, utilisation efficace des ressources, meilleure accessibilité, minimisation des risques......

Cloud-Panne

Cloud et Panne : Ne pas sous-estimer les risques

Même s’ils répondent à des critères précis et à des certifications, TIER notamment, les data centers ne sont pas...