9 étapes clés pour réussir sa migration dans le Cloud

16 avril 2018/Charlotte Petyt
Convaincu par les avantages du cloud pour votre entreprise, vous avez décidé de franchir le pas. La migration de votre infrastructure informatique ou de certaines de vos applications nécessite un plan détaillé. Chacune de nos dix étapes revêt une importance majeure dans la réussite de votre projet.

 

Le cloud peut renforcer l’agilité de votre entreprise ou permettre d’optimiser les coûts tout en étant plus performant.

Mais le cloud peut aussi s’avérer un « boulet » si votre projet de migration n’a pas été assez méthodique et réfléchi. Il implique de se poser de nombreuses questions et d’y apporter des réponses pertinentes et adaptées à vos particularités.

Chaque entreprise est en effet unique. Vous devrez peut-être adapter certaines de nos dix étapes-clés.

Ne manquez pas notre Webinar : 6 points clés à considérer avant de migrer vers le Cloud >> Inscription1# Déterminez vos objectifs de migration

Comme nous venons de le voir, vous devez vous poser de nombreuses questions et la première est capitale : pourquoi mon entreprise veut-elle ou doit-elle migrer vers le cloud ?

Pour y répondre, vous devez comprendre et expliquer exactement les raisons justifiant un transfert (complet ou partiel) de votre infrastructure informatique ou de certaines de vos applications vers le cloud. S’agit-il d’optimiser les coûts, d’être plus agile, de renforcer votre sécurité informatique ?

En définissant vos buts et objectifs, vous aurez une vision plus claire de ce projet et vous aiderez toutes les personnes concernées à s’identifier et à comprendre leurs enjeux.

2# Évaluer votre situation actuelle

Avant de procéder à la migration proprement dite, vous devez disposer d’une vision exhaustive de votre SI et de vos coûts. Cette étape permet notamment de :

  • Sélectionner les applications à migrer en priorité : typiquement, il s’agit de commencer par des applications simples et « faciles » à gérer ou celles qui sont « cloud native » ;
  • Vérifier votre infrastructure actuelle : son audit permet d’avoir une idée précise de l’étendue et de l’ampleur de la migration. Il convient d’examiner précisément votre niveau de stockage actuel (et quels types de stockage), le volume de données que vous créez et stockez-vous (quotidiennement, mensuellement...), les bases de données que vous utilisez, votre pourcentage d’indisponibilité…
  • Préciser vos coûts et ressources actuels : cela concerne vos serveurs physiques, votre personnel dédié à la maintenance, vos coûts cachés...

>> Retrouvez aussi 5 questions essentielles avant de migrer dans le Cloud

3# Sélectionnez le bon partenaire

Comme nous l’expliquons dans cet article, la migration nécessite de suivre différentes étapes. Ces processus ne sont pas toujours évidents à comprendre et à maîtriser. Il est donc conseillé d’être accompagné par une entreprise spécialisée dans ce type de prestation. Il en existe beaucoup. Pour retenir le « bon » partenaire, vérifiez certains points :

  • L’expérience antérieure du prestataire dans les projets de migration ;
  • Les types de clients avec lesquels il a travaillé ;
  • Ses certifications, etc.

>> Découvrez les clients Scalair qui ont migré dans le Cloud

4# Sélectionnez le type de cloud

Public, privé ou hybride ? Comme nous l’avons expliqué dans différents articles, il existe trois grandes familles de cloud. L’évaluation de votre situation actuelle - présentée dans notre seconde étape - vous permet de retenir l’environnement adapté à vos besoins.

>> Vous pouvez aussi relire ces articles :

5# Déterminer les composants spécifiques au cloud

Une fois que vous avez retenu le type de cloud, vous devrez déterminer les composants d’infrastructure spécifiques dont vous aurez besoin pour maintenir ou améliorer les performances de votre infrastructure informatique actuelle. Posez-vous en particulier ces questions :

  • De quelle puissance de calcul avons-nous besoin ?
  • Quel type de bases de données utiliserez-vous pour stocker vos données ?
  • De quel type d’automatisation avez-vous besoin pour permettre à vos développeurs de se focaliser sur des missions à valeur ajoutée ?
  • Etc.

6# Choisir le bon fournisseur de cloud

Il existe de plus en plus. Pour en retenir un en particulier, revenez à notre première étape afin de vous focaliser sur vos besoins prioritaires. Vous pourrez ainsi constater quel fournisseur vous propose les solutions les mieux adaptées.

>> Vous pouvez aussi relire ces conseils pour choisir votre fournisseur de Cloud

7# Planifier l’approche de la migration

La réussite de ce type de projet repose sur une parfaite cohérence de toutes les « briques » et métiers impliqués directement. Le but est que chacun sache précisément ce qu’il a à faire, avec des échéances et une montée progressive (jalonnée de tests). Un responsable « migration dans le cloud » dans chaque service concerné est recommandé afin de garantir une parfaite coordination.

>>Découvrez aussi 3 méthodes de migration vers le Cloud

8# Exécuter la migration

Vous entrez dans la réalisation concrète du projet. Là aussi, il convient de ne pas brûler les paliers :

  • Sauvegardez vos serveurs et données afin de maintenir la disponibilité des applications pendant le processus de migration ;
  • Déployez l’environnement cloud : cela implique l’approvisionnement, la connexion et les tests de tous les composants (de stockage, de calcul, de base de données, de sécurité…) ;
  • Migrez les serveurs, données et applications : quel que soit l’ordre dans lequel vous choisissez de migrer, vous devrez passer du temps à les configurer ;
  • Validez et ajustez l’environnement de production : vous devez vérifier que toutes vos données sont présentes et sécurisées. De leur côté, les utilisateurs finaux des applications migrées doivent vérifier que toutes les fonctionnalités sont accessibles et opérationnelles…

9# Surveiller l’environnement de production

Après une migration réussie, des outils et des processus devront être mis en place pour surveiller le nouvel environnement d’un point de vue sécurité, fiabilité, coûts…

En conclusion, la migration est un long chemin qui peut cacher des pièges, des voies sans issues, des obstacles non prévus… Sa réussite implique une intégration de tous les collaborateurs.

New Call-to-action

Charlotte Petyt
À propos de Charlotte Petyt : Charlotte est ce qu’on appelle « une passionnée de Cloud ». Ce qui l’anime, c’est la compréhension des problématiques des entreprises autour de la transformation digitale et l’évolution du marché du Cloud. Depuis 5 ans, elle travaille sur l’évolution des produits Scalair et de son outil de supervision : le CS Manager.

À lire ensuite

Classification-datacenter

Les différentes classifications d'un Datacenter

En apparence, un centre de données ressemble à un banal hangar. En réalité, c’est une infrastructure très...
9-etapes-migration-cloud

9 étapes clés pour réussir sa migration dans le Cloud

Convaincu par les avantages du cloud pour votre entreprise, vous avez décidé de franchir le pas. La migration de...
5-technologies-suivre

5 technologies à suivre pour 2018

Comme chaque année, les différents cabinets d’analyses (Gartner, IDC, Idate...) dévoilent leurs prévisions sur...